Thématiques

enfance

Émission n° 4

Lundi 21 octobre à 20h00

Intimidation au primaire

jeux d'enfants?

Nelka vient tout juste d’entrer au secondaire. Celle qui est très fière de passer à une nouvelle étape de vie a vécu des jours plus sombres au primaire. Elle a été victime d’intimidation dès la troisième année. Pour l’intimider, on l’insultait : bitch, chienne, salope, conne, enfant pute, enfant de chienne, etc. et tous ces mots étaient régulièrement utilisés pour l’humilier. Bien que cela la blessait, Nelka commençait à penser que c’était vrai, qu’elle pouvait réellement être laide et conne. L’estime d’elle-même était donc à plat. Le quotidien de cette toute petite pleine de talent était rempli de pleurs, de solitude, d’incompréhension et même de la perte du goût de vivre.

Mythe n° 8

L’INTIMIDATION EST FACILE À DÉTECTER PAR LES ENSEIGNANTS

Généralement, tout se fait à leur insu et les victimes n’osent pas en parler.

Conseil

Mon enfant est victime d’intimidation

Restez calme, soyez clair.

#enfance
Soyez respectueux, l’enseignant veut vous aider. Demandez-lui clairement son plan d’action. Dites-lui que vous attendez à ce qu’il mette fin à la situation, qu’il aide les enfants impliqués et qu’il vous tienne informé.

Thématiques

Tour de la Question

Seuls les garçons sont des intimidateurs Vrai? Faux? La plupart du temps?

Viens faire le tour de la question